Actualités



Pandémie Covid-19

RECOMMANDATIONS POUR LA PRISE EN CHARGE DES PATHOLOGIES NEUROCHIRURGICALES EN PERIODE DE CRISE LIEE AU COVID-19

La crise sanitaire actuelle appelle à une profonde modification de nos capacités d’accueil et de prise en charge chirurgicale des patients.

Plusieurs impératifs s’imposent : limiter les risques de contamination interindividuelle, notamment au cours d’une hospitalisation ; limiter les risques pour les patients opérés (surmortalité des patients COVID+) ; limiter la nécessité de recourir aux unités de réanimation ou de soins continus.

En cas de nécessité, les patients peuvent être transférés dans un centre compétent à proximité et moins saturé.

Néanmoins il persiste la nécessité de prises en charge en urgence et de prises en charge qui ne peuvent être différées compte-tenu de la perte de chance que cela constitue.

Le bon sens est primordial dans la décision. Chaque sous-section de la société va faire paraitre au besoin quelques recommandations ciblées mais ces informations ne sont que des supports de décision pour chaque équipe en fonction des situations du moment et des directives des tutelles.

A titre d’exemple, les situations suivantes semblent pertinentes :

1) MAINTIEN DES PRISES EN CHARGE CHIRURGICALE EN URGENCE

  • Traumatismes Crâniens Graves
  • Pathologies Hémorragiques Spontanées
  • Pathologies infectieuses et complications infectieuses d’une intervention.
  • Dysfonctionnements d’un système de dérivation du LCS ou de diffusion intrathécale.

2) PRISES EN CHARGE CHIRURGICALE À MAINTENIR DANS LE CADRE D’UNE ACTIVITE “ORGANISÉE”

  • Tumeurs malignes (gliomes de haut grade, métastases et autres tumeurs malignes à croissance rapide), y compris par radiochirurgie;
  • Tumeurs bénignes crâniennes et spinales uniquement en cas d’HTIC ou de déficit fonctionnel d’évolution rapide ou brutale (troubles visuels, hémiplégie, paraplégie…);
  • Remplissage de pompes à diffusion intrathécale. Changement de stimulateurs (ex : dystonie)

3) TOUTES LES AUTRES PRISES EN CHARGE DOIVENT ETRE DIFFEREES,

à une date qui ne peut être précisée à l’heure actuelle et qui dépendra de l’évolution de cette crise sanitaire.

 

Les sections de la SFNC proposent des informations complémentaires ci-dessous :

  • Pathologies rachidiennes : En ce qui concerne les pathologies rachidiennes, nous vous renvoyons aux recommandations éditées par la Société Française de Chirurgie du Rachis [document]
  • Société Française de Neurochirurgie Pédiatrique : [document]
  • Neurochirurgie Fonctionnelle : [document]
  • La base du crâne  : [document]
  • Neurochirurgie vasculaire  : [document]

 

Nous ne pouvons pas nous prononcer plus avant sur des protocoles spécifiques liés aux patients COVID+, qui relèvent de recommandations gouvernementales et éventuellement de la SFAR et de la Société de Pathologies Infectieuses de langue Française.

Nous vous avons déjà fait part de certains avis concernant la chirurgie par voie endonasale qui présente des risques spécifiques [document]

Ces recommandations sont évidemment à pondérer par des situations locales qui peuvent engendrer des retards de prise en charge.

Nous ne pouvons que vous conseiller de tracer le plus possible les informations données aux patients et/ou à leur famille, les discussions avec les Médecins Traitants, ainsi que les discussions collégiales au sein de vos établissements ou en inter-établissements (avec les urgentistes, anesthésistes, réanimateurs…) qui seront certainement nécessaires dans la majorité des cas. Vous pouvez également solliciter les comités d’éthique locaux mis en place dans vos établissements.

 

 


Toutes les actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.